Pompe provençale

Publié le 13 Mars 2019

Pompe provençale

On vient de me prêter un livre de cuisine sur la Provence…

Forcement après quelques minutes de lecture sur les plats salés, je me suis attardée à regarder les desserts…et je suis tombée sur la recette de la pompe.

Bien entendu j’avais déjà entendu parler de cette fameuse pompe à l’huile d’olive qui fait partie des 13 desserts provençaux, recette ancestrale et emblématique de la région.

Pompe provençale

Pourtant, bien qu’habitant la Provence depuis de nombreuses années maintenant (je suis originaire du Périgord), je n’avais jamais gouté, ni réalisé de pompe (shame on me !) …

Bref il fallait que répare l’affront, et moi qui adore la boulange c’est avec un grand plaisir que j’ai sorti la farine et relevé mes manches !

Pompe provençale

Vous l’avez compris cette recette est à base d’huile d’olive et pas de beurre, mais elle est aussi délicatement parfumée à l’eau de fleur d’oranger et aux zestes d’orange. Et à ma grande surprise j’ai retrouvé une odeur et un goût de calisson alors qu’il n’y a pas d’amandes. La texture est un peu plus compacte que ce que j’avais imaginé mais au final quand on commence à en prendre un morceau, on y revient très rapidement ! Bref à refaire !

Je profite de cette recette pour participer au défi du mois de mars sur les spécialités régionales  avec la Provence à l’honneur bien entendu sur le site recettes.de

https://plaisiretequilibre.files.wordpress.com/2019/03/defi-specialites-regionales.400x300.png?w=300&h=225

 

Pompe provençalePompe provençale

Ingrédients (pour 2 belles pompes) :

500 g de farine

120 g de sucre

15g de levure de boulanger

100 ml d'huile d'olive

1 verre d’eau de fleur d’oranger (à ajuster en fonction de votre farine)

Zestes d’une orange bio

 

Préparation :

Mélanger et pétrir tous les ingrédients.

Si c’est trop sec, rajouter un peu d’eau de fleurs d’oranger.

Déposer la pâte dans un saladier couvert d’un linge à température douce pendant 3 heures. La pâte va alors gonfler (mais moins qu’une brioche classique).

Dégazer en tapant sur la pâte, puis mettre au frais toute la nuit.

 

Le lendemain laisser la pâte se réchauffer à température ambiante, puis façonner 2 boules puis les étaler au rouleau.

Pour ma part j’ai réalisé 2 formes de pompes différentes :

  • La première plutôt traditionnelle avec des entailles (même si j’ai appris depuis qu’il n’en fallait que 5 ou 7)
  • La seconde en forme de smiley avec des lunettes de soleil car en Provence il fait souvent beau. Les puristes vont m’en vouloir car le résultat ne rappelle pas du tout la forme de la pompe, mais j’assume car je trouvais ça rigolo !

 

Pompe provençalePompe provençalePompe provençale
Pompe provençalePompe provençale

Il ne reste plus qu’à laisser de nouveau gonfler pendant 1 heure à température ambiante, puis à dorer avec un pinceau avant d’enfourner à 170°C pendant 20 minutes environ.

Pompe provençale

Et à se régaler !

Pompe provençale

Rédigé par anne-lise

Publié dans #Boulangerie, #goûter, #gâteau, #noël

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
bravo belle recette
Répondre
A
Merci! Un petit goût de Provence !
G
Je ne connais que de nom. La recette est abordable, je la mets sur la longue pile de recettes à tester hihi !

Bises et bonne soirée.
Répondre
A
Moi aussi je fais ça avec ma to do list » et la liste s’allonge, s’allonge !!! Bises et bonne fin de dimanche aussi !
V
C'est tentant, mais où est l'huile ?
Répondre
A
Oups!!! Merci pour la remarque: j’ai oublié de marquer la quantité d’huile d’olive dans les ingrédients. Je vais rectifier très vite! !!
L
Je n'ai jamais eu le plaisir d'en manger mais j'y gouterais bien et elles sont très belles ! Bonne journée bises
Répondre
A
C’est un goût particulier (qui me rappelle celui du calisson), et bien agréable.
Bises et bonne journée aussi
M
J'adore cette brioche un peu rustique mais délicatement parfumée grâce à la fleur d'oranger. Cela fait bien longtemps que je n'en ai pas fait, d'ailleurs !!
Tes photos donnent envie !
Répondre
A
C’était une découverte pour moi, et j’en referai !
S
depuis le temps que je veux en faire une, je garde ta recette!!!! bisous
Répondre
A
C’est assez particulier comme boulange, rien en commun avec une brioche mais un petit goût de calisson que j’aime beaucoup !
Bisous
I
Totalement fan !!!
Répondre
A
Merciiiiiii!