Gelée de rose

Publié le 3 Juin 2020

Gelée de rose

Les rosiers sont magnifiques dans le jardin cette année.

Je ne sais pas si c’est l’effet du confinement (et de l’attention portée au jardin ces derniers mois) mais les pieds croulent sous les fleurs plus odorantes les unes que les autres… Et quelle odeur fantastique ! Comment ne pas avoir envie de la capturer dans une préparation naturelle (et pas avec plein d’additifs et conservateurs hein !) ?

Bref je me suis lancée dans une préparation de gelée de rose (ça fait très anglais et romantique tout ça, mais lancez vous ça vaut le détour !).

Gelée de rose

Me voilà donc à chercher sur internet plein de recettes (presque des potions magiques) pour capturer la fragrance si recherchée…

Rien ne me plaisait…Alors comme d’habitude j’ai réalisé ma propre recette en croisant les doigts pour que ça marche.

Je me suis inspirée de ma gelée de thym en déclinant avec des pétales de rose.

La gelée est bien parfumée, peu sucrée, légère et délicate à la fois. La couleur rose était très pale donc j’ai ajouté une petite pointe de colorant (mais c’est plus que facultatif).

Pour l’utilisation de cette gelée, vous aurez le choix :

-avec des yaourts natures

-avec des muffins anglais et un peu de beurre (testé et approuvé : « so british »)

-avec des framboises (une pure merveille !!!)…A vrai dire cette association framboises-roses n’est pas nouvelle. Pierre Hermé l’utilise souvent.

Pour ma part j’utilise du confit de pétale de rose sur la base de mes tartes à la framboise. Cela donne une saveur délicate et complémentaire avec l’acidité des framboises : c’est terrible !

Gelée de rose

Pour cette recette, il n’y a pas de difficultés particulières si ce n’est de prendre des roses très odorantes (certaines vieilles variétés sont sublimes), et de s’armer de patience pour ramasser beaucoup beaucoup de pétales (80g tout de même). Par contre il ne faudra pas conserver la base blanche des pétales en la coupant car elle rendrait beaucoup d’amertume à la gelée (après avoir cueilli mes roses, j’arrache les pétales ensemble et je coupe la base blanche avec une paire de ciseaux)…Et oui ça se mérite une gelée de rose !

Pour réaliser la gelée il faudra aussi utiliser de l’agar agar (on en trouve maintenant de plus en plus facilement).

Arrachage des pétale et découpe de la base des pétalesArrachage des pétale et découpe de la base des pétales

Arrachage des pétale et découpe de la base des pétales

Ingrédients :

80g de pétales de roses non traitées

400g de sucre blond bio

4g d’agar agar

1 jus de citron

 

Préparation :

Mettre à chauffer 1.5 litre d’eau dans une casserole avec le jus de citron et y rajouter les pétales de roses.

A partir de l’ébullition compter 10 bonnes minutes.

Puis stopper la cuisson, mettre un couvercle et laisser infuser pendant une bonne heure.

Il faut ensuite filtrer avec un tamis fin pour ne conserver que le jus. Il doit rester au final un litre. Je n’ai pas voulu garder des pétales de rose dans ma gelée car je trouve que la consistance n’apporte rien en bouche.

S’il vous reste un peu plus d’un litre, ne jetez pas l’excédent et faites comme moi en remplissant une petite bouteille pour avoir de l’eau de rose (à appliquer sur la peau comme lotion de beauté bio et à conserver au frigo).

 

Dans cette infusion d’un litre, mettre le sucre, et l’agar agar dilué dans un peu d’eau froide, et remettre à bouillir 5 minutes.

Verser rapidement la préparation bouillante dans des pots en verre, les fermer avec le couvercle et les retourner comme pour les confitures.

Gelée de roseGelée de rose
Gelée de roseGelée de rose

Laisser refroidir dans cette position jusqu’au refroidissement (ainsi stérilisés ils se conservent à température ambiante jusqu’à l’ouverture).

Gelée de rose

Et se régaler !

Gelée de rose

Rédigé par anne-lise

Publié dans #brunch, #confiture

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
coucou quel travail, mais ça vaut la peine, trop beau et surement excellent, bisous
Répondre
A
C'est long à ramasser effectivement car il faut quand même 80g (et on ne va pas se mentir les pétales sont tous légers comme des plumes!), la saveur est délicate et fraiche.
Bisous
S
c'est top de pouvoir faire cette gelée avec tes roses!!!!! bisous
Répondre
A
J'avais envie de capturer cette odeur éphémère!
Bisous
G
Originale comme gelée, ça me fait penser à celle de pissenlit. C'est un peu le même procédé non?
Pas de rosier au jardin mais chez les voisins, les rosiers croulent sous les fleurs. C'est la régalade pour les insectes butineurs.
Répondre
A
Tu as raison: c'est la fête pour les abeilles en ce moment, elles s'enfouissent dans les fleurs et en ressortent toutes poudrées! J'adore!
G
Curieusement je n'aime pas le parfum de la rose en cuisine ! pourtant j'aime sentir ces fleurs ! ceci dit j'admire ta magnifique réalisation ma chère Anne lise. Je suppose que tu vas faire un beau gâteau après avec cette gelée ? Gros bisous
Répondre
A
J’adore l’association rose-framboise -litchis (Pierre Hermé a magnifié ce mélange dans son dessert ispahan)... et hop on utilise la gelée de rose !
Gros bisous Claudine !
Y
hummmmm j'imagine le délice...
Répondre
A
C’est amusant de voir comme on peut capturer des odeurs de cette manière ! Et c’est très délicat comme goût (on n’a pas l’impression de manger du parfum)...