Confiture de Noël

Publié le 6 Décembre 2016

Je ne sais pas si vous connaissez la méréville, ou encore appelée gigérine,  cirte, ou encore melon d’eau ???

On en trouve sur les marchés de Provence (il fait d’ailleurs partie des 13 desserts en Provence) mais aussi dans d’autres régions comme dans le sud-ouest (dans le périgord par exemple).

Ce fruit ressemble à une pastèque (c’est de la même famille d’ailleurs) mais la chair à l’intérieur est blanche.

On peut en réaliser une confiture originale, avec des oranges et quelques épices qui rappellent les parfums de noël.

Lors de la cuisson le fruit va prendre le goût des fruits confits…

Le melon d'eau ou méréville

Le melon d'eau ou méréville

Avec cette recette je participe encore avec grand plaisir au défi de décembre de Claudine sur "cuisinons de saison" avec les oranges comme ingrédient (et le melon d’eau aussi !).

CUISINONS DE SAISON en fin logo

Confiture de Noël

La recette est ultra simple à réaliser, peu compliquée (à condition de trouver la fameuse méréville !), mais nécessite juste une cuisson un peu longue.

Bref à tester !

 

Les ingrédients :

3 kg de chair de méréville pellée et épépinée

2.250 kg de sucre en poudre

2 oranges bio

De la cannelle (à doser selon les goûts)

1 sachet de vitpris (on peut s’en passer mais personnellement je n’aime pas les confitures trop liquides)

 

Recette :

La veille, couper en petits morceaux la méréville, ainsi que les oranges (avec la peau), la cannelle et rajouter le sucre. Bien mélanger et laisser macérer toute la nuit.

Les fruits coupés en morceaux

Les fruits coupés en morceaux

Le lendemain la préparation sera gorgée d’eau. Il faut alors la  mettre à cuire en remuant de temps en temps. La cuisson va être longue (très longue même) pendant au moins 2 heures.

A vrai dire la confiture ne va pas attacher car dans un premier temps il va y avoir beaucoup d’eau. Par contre les morceaux de fruits au fur et à mesure vont pendre une couleur translucide jaune dorée comme un fruit confit.

Si vous avez besoin d’interrompre la cuisson pour faire autre chose, ce n’est pas gênant. Il suffit de remettre à bouillir plus tard.

Le but c’est qu’à la fin de la cuisson, la confiture soit réduite presque de moitié.

 

Si comme moi vous n’aimez pas les confitures trop liquides, rajoutez un sachet de vitpris et refaites bouillir 10 minutes.

Personnellement je mixe aussi rapidement mes confitures pour ne pas avoir de trop gros morceaux (mais cette étape peut être enlevée).

J'ai obtenu 9 pots

J'ai obtenu 9 pots

Il ne reste plus qu’à verser la confiture bouillante dans des pots propres, puis de les retourner après avoir mis le couvercle. Ils pourront ainsi se conserver longtemps sans s’abimer.

Parfait pour le petit-déjeuner!

Parfait pour le petit-déjeuner!

Rédigé par anne-lise

Publié dans #confiture

Repost 0
Commenter cet article

gut 07/12/2016 16:31

Ah !! voilà qui est mieux !! Je ne me doutais pas que c'était toi ! Bon voilà cette merveilleuse confiture avec la méréville ! De tous les noms que tu as donnés seul le melon d'eau me dit quelque chose ! J'ai déjà fait de la confiture avec du melon mais pas avec du melon d'eau. Avec l'orange ce doit être extra et quelle couleur !! Il aurait été dommage de louper cette belle confiture sur Cuisinons de saison !! Un grand merci. Bises

anne-lise 07/12/2016 16:59

Merci!
pour ma part, ma maman me faisait déjà cette confiture quand j'étais petite en dordogne.
Et j'avoue que j'ai retrouvé avec plaisir ce fruit sur les marchés de Provence (où je vis maintenant).
Ce melon d'eau n'est bon qu'en confiture (du moins je ne connais aucune autre recette!) et question goût c'est une confiture assez atypique mais bien bonne le matin au petit déjeuner sur du pain frais!